Ses parfums

Une recette bien gardée

Plus d’un siècle de recherche, d’approximation et d’étude est nécessaire pour élaborer la recette de la Chartreuse Verte : dignes des plus grands alchimistes, les moines apothicaires transmettent savoir-faire et tours de mains au sein de la communauté monastique dans le plus grand secret.

Mise au point en 1764 par Frère Antoine Dupuy héritier d’une longue lignée de moines apothicaires, la Chartreuse Verte a pour origine l’élixir végétal. Depuis le début du XVIIIe siècle la Chartreuse est commercialisée avec un succès mondial, sans que sa recette ne fasse l’objet d’un dépôt ou d’un brevet. Ainsi sa formule n’a jamais été déposée ni protégée autrement que par le sceau du secret. La liqueur reste inimitable, « souvent copiée, mais jamais égalée ». Aujourd’hui encore Dom Benoît et Frère Jean-Jacques, moines à la Grande Chartreuse, sont les seuls à connaître le nom des plantes qui entrent dans la composition de la Chartreuse Verte. Initiés aux savantes complexités issues d’une chaîne ininterrompue de connaissances, ils transmettront un jour ces secrets à leurs successeurs : sélection des plantes, mouture, préparation des distillats, macéras, confection des précieux alcoolats selon l’art des parfumeurs pour qui l’alcool est le véhicule des fragrances.

  • Ses parfums

130 plantes

La recette de la Chartreuse Verte contient 130 plantes : fleurs, feuilles, écorces, racines, épices et graines, entremêlées pour écrire l’identité olfactive de la Chartreuse.

Impossible de reconnaître avec certitude tel parfum de telle plante. La marjolaine, l’armoise, la mélisse, la lavande, la sauge, l’hysope, le thym sauvage, toutes connues pour leurs vertus médicales en feraient-elles partie ? L’œillet des chartreux, la petite centaurée, la gentiane ou les bourgeons de sapin qui peuplent les flancs du massif de la Chartreuse, ont-ils leur place dans cet abécédaire d’apothicaire laborieusement acquis ? Plantes de montagne, épices venues d’orient et des Amériques, toutes ont un point commun : elles figurent dans le manuscrit du Maréchal d’Estrées et forment la liste des plantes médicinales connues au XVIIe siècle. Aujourd’hui 65% des plantes qui entrent dans la composition de la Chartreuse proviennent du massif de la Chartreuse, 35% du reste de la France et du monde entier.

Petit glossaire
La Chartreuse Verte est une boisson spiritueuse : une boisson alcoolisée obtenue par distillation suivie d’une macération. La Macération : consiste à laisser reposer une plante dans de l’alcool distillé pour en extraire un principe actif. La Distillation : consiste à chauffer un liquide au point d’ébullition le plus bas pour que les vapeurs obtenues soient ensuite condensées et liquéfiées.