Permanence

150 ans de recherches opiniâtres

  • 1605 Transmission d’un manuscrit contenant la recette de l’élixir de longue vie par le Maréchal d’Estrées aux chartreux de Vauvert à Paris.
  • 1736 Transfert du manuscrit du Maréchal d’Estrée à la Grande Chartreuse.
  • 1764 Création par Frère Antoine dans la pharmacie de la Grande Chartreuse d’une liqueur de santé qui deviendra la Chartreuse Verte.

250 ans de distillation

  • 1792 Suite à la révolution française, les chartreux partent en exil jusqu’en 1816, emportant le manuscrit qu’ils parviennent à sauver.
  • 1838 La « Liqueur de santé » devient « Chartreuse Verte ».
  • 1848 Les officiers de l’Armée des Alpes cantonnés près du monastère, séduits par la dégustation font la promesse de faire découvrir la liqueur partout où ils iront.
  • 1852 Dépôt des étiquettes de Chartreuse par Dom Louis Garnier pour se protéger des contrefaçons.
  • 1863 La distillation quitte le monastère de la Grande Chartreuse pour la distillerie de Fourvoirie récemment construite. La Chartreuse Verte y sera réalisée jusqu’en 1935.
  • 1903 La recette suit l’exil des chartreux jusqu’à Tarragone en Espagne où la Chartreuse sera distillée jusqu’en 1989.
  • 1935 Fourvoirie détruite par un glissement de terrain, la distillation est transférée à Voiron.
  • 1963 Première Chartreuse Verte à vieillissement exceptionnellement prolongé (VEP).
  • 2010 Au palmarès annuel établi par le magazine anglais «Drinks International», la Chartreuse Verte est élue Meilleure liqueur au monde de l’année.